Attaque au Louvre: le principal suspect, né en 1988, aurait obtenu un visa pour la France depuis Dubaï

Le principal suspect est un Égyptien âgé entre 28 et 29 ans. Il aurait atterri à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle le 26 janvier dernier en provenance de Dubaï. C'est là qu'il aurait obtenu un visa pour la France.

On en sait un peu plus sur l'assaillant qui s'en est pris à deux militaires au musée du Louvre ce vendredi matin. L'homme qui est toujours dans un état grave à l'hôpital Georges-Pompidou est un Égyptien de 28 ou 29 ans.

S'il ne possédait aucun papier sur lui, il avait en revanche un téléphone portable. C'est à partir de celui-ci que les enquêteurs ont pu découvrir son identité: Abdallah E-H. Le suspect avait loué une chambre d’hôtel luxueuse non loin des Champs-Elysées.

Dubaï

Mais comment a-t-il pu se rendre en France? Les perquisitions ont apporté leurs premiers résultats: l'homme aurait atterri à l'aéroport Charles-de-Gaulle en provenance de Dubaï, dans les Emirats arabes unis. Il serait entré en France avec un visa égyptien. Et il comptait apparemment y retourner, le suspect ayant réservé un vol retour le 5 février.

Selon RTL, l'agresseur était muni de deux bagages suspects au moment de l'agression. Après intervention des services de déminage, il s'avère qu'aucun explosif ne se trouvait dans les sacs à dos de l'agresseur. Selon le préfet de Paris Michel Cadot, l'homme qui s'est précipité sur les militaires avec une machette et une autre arme, "a proféré des menaces" et a crié "Allah Akbar".

Déjà lu?