Les pro-Trump contre-attaquent sur Twitter et appellent à boycotter Starbucks qui proposait d'engager 10.000 réfugiés

Suite au décret anti-migrants, le géant américain du café Starbucks avait eu la réponse parfaite: engager 10.000 réfugiés qui ont fui la guerre, les persécutions ou les discriminations. Mais depuis sur Twitter, des internautes quelque peu conservateurs demande à boycotter la marque de café américaine, jusqu'à faire du hashtag #BoycottStarbucks la première tendance au niveau mondial.

Tout a commencé avec ce tweet du CEO de Starbucks

Ensuite le hashtag #BoycottStarbucks est rapidement arrivé en tête des tendances

Les supporters de Trump se déchainent avec des tweets comme celui-là

America first!

"Ils vont piquer les jobs des américains!"

Heureusement des internautes répliquent aussi, contribuant à rendre le hashtag encore plus populaire

Voilà ce qu'on pourrait leur répondre

Ça semble tellement évident pourtant

Allez, nous aussi on va s'y mettre!

Déjà lu?