Ironie totale: son décret crée le chaos, mais Donald Trump regarde "Le Monde de Dory", un film sur la réunion familiale

La Maison-Blanche a organisé sa première projection officielle dimanche à 15 heures (heure locale). Pas de grand film historique ou de grand chef d’œuvre artistique, non. Donald Trump a regardé "Le Monde de Dory". Chouette programme, alors que son nouveau décret sur les réfugiés met la pagaille dans le monde entier.

Depuis vendredi, c'est le bordel complet aux États-Unis. Le président Donald Trump a signé un ordre exécutoire qui interdit pendant 90 jours l'entrée sur le territoire américain aux citoyens en provenance de sept pays musulmans. Plusieurs juges ont statué sur l'inconstitutionnalité de son texte, mais il continue à l'appliquer. Et pendant que les gens manifestaient par milliers contre lui dimanche, il se délectait devant un film qui lui colle à la peau (ou pas).

"Le Monde de Dory" est un dessin animé de Pixar sorti en 2016 qui aborde les thèmes de l'environnement, de la planète et des retrouvailles familiales. Bref, le film parfait pour le nouveau président des États-Unis Donald Trump. Il est en fonction depuis à peine dix jours et multiplie déjà les bourdes, dans ces matières précisément. Il nie l'existence du réchauffement climatique et pense que c'est une invention des Chinois. Sans parler de son nouveau décret qui bloque toujours des milliers de voyageurs dans les aéroports et les empêche de rejoindre leur famille.

Hallucinant. Pourtant, c'était bien le programme prévu dimanche à 15 heures au théâtre familial de la Maison-Blanche, pour la première projection officielle de Trump en tant que président. Les internautes n'ont pas manqué de le basher sur les réseaux sociaux. À commencer par les acteurs qui ont prêté leur voix aux personnages du film, Ellen DeGeneres et Albert Brooks.

Elle DeGeneres (la voix de Dory) a réagi sur Twitter contre le décret de Trump

"Pour moi, l'Amérique est grande grâce à tous les gens qui viennent ici. Pas à cause d'eux. #NoBan"
"PS: Mes grands-parents sont des immigrés. La femme qui nous fait de la pizza pour l'instant est musulmane. Et je suis reconnaissante envers eux. #NoBan".

Quelques minutes après, Albert Brooks (la voix de Marlin, le père de Nemo) a souligné la touche d'ironie dans le choix du film

"Étrange que Trump regarde Le Monde de Dory aujourd'hui, un film sur la réunion familiale, alors qu'il l'empêche dans la vie réelle".

Chris Lu, député démocrate et ancien assistant du Cabinet de la Maison-Blanche de Barack Obama, s'est aussi moqué

"Trump est en train de regarder "Le Monde de Dory" aujourd'hui: l'histoire d'un étranger qui entre aux États-Unis sans autorisation pour réunir sa famille #Ironie".

Et il s'est bien foutu de sa tronche

"OK, au moins Trump ne semble pas avoir utilisé son téléphone devant "Le Monde de Dory". Le film commençait à 15 heures et durait 97 minutes. #GoodMovieManners".

Déjà lu?