Non, tu n'es pas un psychopathe: si tu ris de l'humour noir, c'est un "signe d'intelligence", selon des chercheurs autrichiens

Si tu aimes rire de blagues glauques, tu n'es pas un psychopathe, bien au contraire. Une récente étude autrichienne de l'Université de médecine de Vienne révèle que les gens qui comprennent et apprécient le plus l'humour noir seraient plus intelligents. Ils auraient un QI plus élevé et aussi un degré d'agressivité plus bas.

Quand quelqu'un te raconte une blague glauque ou morbide, tu rigoles d'office comme une baleine? Eh bien figure-toi que ce serait un signe d'intelligence, selon des chercheurs autrichiens. Une récente étude publiée dans la revue "Cognitive Processing" et dans le "British Psychological Society Research Digest" révèle que l'intelligence joue un rôle clé dans l'appréciation de l'humour noir. D'autres facteurs comme le degré d'agressivité sont aussi plus ou moins liés.

Une équipe de chercheurs de l'Université de médecine de Vienne a investigué auprès de 156 personnes âgées en moyenne de 33 ans. Chaque participant devait regarder douze dessins humoristiques tirés de la bande dessinée "The Black Book" du dessinateur allemand Uli Stein. Et puis, il devait évaluer son degré de compréhension et d'appréciation. Autrement dit, chacun devait dire à quel point il s'était marré devant les dessins.

Un QI plus élevé et moins d'agressivité

Les participants devaient ensuite répondre à une série de questions pour tester leur quotient intellectuel (QI) verbal et non verbal. Les chercheurs ont également apprécié leur humeur (bonne ou mauvaise), leur degré d'agressivité et leur niveau d'éducation (ou leur parcours scolaire).

Ils ont alors pu différencier trois groupes de participants. Le premier groupe, qui a le plus compris et apprécié les dessins d'humour noir, a aussi obtenu le score le plus élevé aux tests de QI verbal et non verbal. Et ce n'est pas tout: ce groupe de personnes avait aussi un plus haut niveau d'éducation et un plus bas degré d'agressivité et d'humeur négative.

Le deuxième groupe comprend les participants qui ont moyennement compris et qui ont le moins ri aux dessins. Ces personnes avaient aussi des niveaux moyens d'éducation, et les scores les plus élevés sur la mauvaise humeur et le niveau d'agressivité. Enfin, le troisième groupe est composé des gens qui ont moyennement compris et apprécié les dessins. Ils ont obtenu des scores moyens d'intelligence, mais étaient généralement de bonne humeur et avaient des degrés moyens d'agressivité.

Conclusion? Une mauvaise humeur et un niveau plus élevé d'agressivité peut nuire à ta capacité de compréhension des blagues glauques. Les résultats cadrent avec les recherches précédentes qui ont déjà trouvé une corrélation entre l'humour et le QI. Mais ils contredisent la croyance très répandue selon laquelle tu serais plus grincheux ou sadique si tu aimes l'humour noir. Donc, rassure-toi, si tu aimes rire de la mort et du malheur dans le monde, tu n'es pas un(e) psychopathe!

Déjà lu?