Le TGV Bruxelles-Strasbourg est-il bien sécurisé? Pour ce député de Molenbeek, ce n'est pas le cas

Depuis les attentats du 22 mars, la sécurité est sur toutes les lèvres. Les soldats sont dans les rues et la menace est toujours fixée au niveau 3. Les zones sensibles sont les aéroports et les gares. Mais, étonnamment, il n'y a aucun contrôle sur la ligne Bruxelles - Strasbourg, remarque ce lundi le député Ahmed El Khannouss (cdH) sur Facebook, après avoir fait le voyage ce lundi.

"Il est 8h40... Je suis arrivé à 6h30 à la gare du Midi pour prendre le TGV de 7h17 pour Strasbourg et au moment où j'écris ces quelques mots dans le train, pas un seul contrôle ni à la gare ni dans le train (même pas de mon billet) et j'arrive à l'instant à Paris Charles-de-Gaulle... Hallucinant quand on entend tous ces discours sécuritaires sur les contrôles dans les gares et dans les trains internationaux depuis les attentats dans différentes villes européennes et surtout la facilité avec laquelle se déplacent les auteurs en prenant parfois le train..."

Ça, c'est le statut qu'a publié le député molenbeekois Ahmed El Khannouss sur sa page Facebook ce lundi. L'élu devait se rendre au Conseil de l'Europe, à Strasbourg, et il s'est étonné qu'on ne lui ait même pas contrôlé son billet de train.

Plus de portiques?

Une situation d'autant plus étonnante sachant que le ministre de la Mobilité et des Transports François Bellot (MR) avait annoncé en novembre 2016 que la sécurité dans les gares allait être particulièrement renforcée après la série d'attentats qui a secoué l'Europe ces derniers mois.

Il était ainsi question d'installer plusieurs nouveaux portiques de sécurité à la gare du Midi, d'Anvers et Liège. Nombreux étaient les passagers qui s'inquiétaient des possibles futurs files d'attente pour embarquer dans le train. Mais ces contrôles semblent tarder à arriver. Comme le commente un employé de Thalys sous le statut du député: "ils justifient ça en disant qu'il y a des civils pleins la gare et que tout est sous contrôle."

Au final, le député El Khannouss est arrivé sain et sauf, ajoute-t-il sur Facebook. Mais il n'aura pas été contrôlé une seule fois.

Déjà lu?