Tu aimes la réalité virtuelle? Tant mieux, car Mark Zuckerberg va claquer des milliards pour t’emmener dans d’autres mondes

En 2014, Mark Zuckerberg, big boss de Facebook, rachetait l'entreprise de réalité virtuelle Oculus Rift pour 2 milliards de dollars (1.8 milliards d'euros). Trois ans après, il annonce un investissement de 3 milliards (2.8 milliards d'euros) dans le domaine de la VR lors de la prochaine décennie. C'est beaucoup d'argent mais les résultats risquent d'être énormes!

Mark Zuckerberg croit en la réalité virtuelle. Son investissement le prouve, il espère que cette technologie excitante entrera dans le quotidien des Hommes dans le courant de cette décennie.

Un projet ambitieux pour une technologie ambitieuse qui pourrait bien changer la manière de consommer les médias de millions de personnes à long terme. En tout cas c'est ce qu'on est en droit d'attendre quand on sait que le milliardaire américain a déjà investi 5 milliards de dollars dans cette technologie: 2 milliards pour le rachat d'Oculus et 3 milliards d'investissement pour développer la réalité virtuelle dans les prochaines années. Pour rappel, Oculus est l'une des premières entreprises à avoir démocratisé le jeu vidéo en VR. Déjà en 2013 l'entreprise présentait quelques jeux avec son casque Oculus Rift dans plusieurs salons de jeux vidéos. Elle a tellement eu de succès que Mark Zuckerberg est venu frapper à lsa porte l'année suivante.

Au New York Times, Mark Zuckerberg a déclaré que son objectif était que des centaines de millions de personnes profitent de la réalité virtuelle dans une dizaine d'année. Selon lui, cette technologie, actuellement, n'est pas encore assez performante et surtout trop chère. A titre d'exemple, un casque de réalité virtuelle signé Sony, qui fonctionne avec la Playstation 4, coûte 400€ avec un catalogue de jeu très limité. Mais les déclarations et les investissements de l'homme d'affaire dans ce projet annoncent un avenir tumultueux et excitant pour le monde du jeu vidéo qui va devoir s'adapter.

Un marché du jeu vidéo transformé?

Le réalité virtuelle a toujours existé dans l'imaginaire collectif de l'humanité. On ne compte pas le nombre de films et de livres qui exploitent ce sujet. L'exemple le plus parlant est sous doute celui de Matrix. Avec de tels investissements, Mark Zuckerberg prouve au monde qu'il croit également en cette technologie et qu'il espère qu'un jour elle remplacera nos jeux vidéos actuels et pourquoi pas nos télévisions.

Si Oculus décide de se concentrer uniquement sur le jeu vidéo, on verra apparaitre un nouveau concurrent sur ce marché saturé depuis plusieurs années. Un marché qui ne compte que 3 acteurs, du moins au niveau des consoles: Microsoft, Sony et Nintendo. On pourrait voir apparaitre une nouvelle guerre des consoles comme celle que l'on a connu dans les années 80-90 entre Nintendo et Sega et dans les années 2000 avec Sony et Microsoft.

Actuellement, c'est Sony qui maîtrise mieux la réalité virtuelle grâce à son PSVR. Le casque Playstation s'est déjà écoulé à plusieurs millions d'exemplaires malgré son catalogue de jeu très limité. Ce succès prouve que le réalité virtuelle a de l'avenir devant elle mais faudra-t-il attendre aussi longtemps que Zuckerberg le prétend? Cela dépendra de l'ambition du milliardaire. Peut-être est-il en train de mettre au point un version de Facebook en réalité virtuelle...Ce qui ressemblerait à un épisode de Black Mirror, on va pas se mentir.

Déjà lu?