Le gros vent de l'année: Marine Le Pen vient dire bonjour à la Trump Tower mais Donald n'est pas là

Marine Le Pen est allée rendre visite à la Trump Tower, le QG du futur président des États-Unis à New York. Elle a fait un petit tour et elle a pris un café. Le seul petit hic: Donald Trump et son équipe n'étaient pas là. 

C'est déjà arrivé à tout le monde de se prendre un bon râteau. Mais le vent que Marine Le Pen vient de se prendre est monumental.

La candidate d'extrême-droite à la présidentielle française a fait une petite visite surprise à la Trump Tower, le QG de Donald Trump situé à New York.

Le seul petit problème, c'est que Donald Trump n'était pas là et son équipe non plus. Marine Le Pen en a profité pour prendre un café dans l'un des restaurants de la tour qui est ouverte au public (voir ci-contre).

Aucune réunion

Sur la photo, elle est avec son compagnon, Louis Aliot, qui est le vice-président du FN ainsi qu'avec Guido Lombardi, qui habite dans la tour et qui est l'un des principaux contacts de son parti à New-York.

Le porte-parole de la période de transition entre les deux présidents, Sean Spicer, a déclaré à l'agence Reuters qu'il n'y a eu aucune réunion. Expliquant ensuite que c'était un "un bâtiment public".

Marine Le Pen a quant à elle décidé de ne faire aucune déclaration et elle est sortie discrètement de la tour.

Guido Lombardi a expliqué un peu plus tard à l'agence AFP que lui et Marine Le Pen avaient dîné mercredi soir avec "des industriels, des gens des Nations Unies, qui aiment bien Marine et qui veulent l'aider à contribuer à sa campagne." Il a rajouté qu'ils n'avaient pas rencontré Trump car ce dernier ne les avait pas invités.

Lisez aussi sur Marine Le Pen