J'ai testé: inscrire mon enfant dans une école maternelle à Bruxelles 

opinionCe matin, c'était le lancement des inscriptions dans les écoles communales de Bruxelles via le call center obligatoire. Maman d'un petit mec de deux ans, me voilà, smartphone à la main, prête à appeler des heures durant pour inscrire mon fils à l'école maternelle. Récit de ma petite expérience...

Tous les gens qui vivent dans certaines communes de Bruxelles (Bruxelles Capitale, dans notre cas...), qui ont un enfant en bas âge, et qui croient à l'éducation publique, ont ou auront fait l'expérience mémorable d'inscrire leur enfant à l'école maternelle. Venant de France, je ne m'attendais pas à ça. Puis faut dire qu'il y a trois ans, mon cher et tendre avait appelé pour une connaissance, et hop, miracle! il avait eu quelqu'un du premier coup au bout du fil, et avait pu inscrire la fille de son pote (quand j'y pense ils auraient pu nous payer un coup... bref). Lucky them.

tumblr_lmrbvy9e7e1qbgyx2o1_500.gif

© Tumblr

Trois ans plus tard, c'est notre tour, puisque nous avons un petit garçon de deux ans. Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, vous appelez un call center de la ville de Bruxelles, et quand enfin vous avez un opérateur au bout du fil (youhouuu!), vous faites des vœux d'établissements pour votre bambin. Si, deuxième miracle, il reste des places dans vos choix d'école, vous n'aurez plus qu'à confirmer l'inscription ensuite. Ce système a été mis en place il y a quelques années pour éviter les files d'attente devant les écoles. La légende (aka l'assistante sociale que nous avons rencontrée) dit que certains parents dormaient devant l'école, carrément. Comme ces mecs qui passent la nuit devant un Apple store pour être le premier à avoir l'iPhone 7...

Bon alors, c'est peut-être pas si mal ce système de call center finalement? Si ça peut éviter à des parents de dormir dehors... Enfin, c'est ce que prétend un inspecteur de l'enseignement fondamental de la ville de Bruxelles. Nous, les gens du monde réel qui devons nous confronter au truc, on est moins fan. Certes on est au chaud, chez nous ou même au boulot, mais voilà ce que c'est EN VRAI:

8XC9Vr3.gif

© imgur

8h30

Heure officielle du début des hostilités. On est au taquet. Nous voilà donc, iPhone à la main, chacun de notre côté, à appeler dès 8h30 pétantes le 0800 99 855. Au début, on ne tombe même pas sur un répondeur. On entend juste un petit bip et ça raccroche. Super. Après 8 appels, on entend enfin une douce voix... Allo ??? Merde, c'est le répondeur: "Vous êtes bien au pole d'inscription scolaire de l'enseignement fondamental de la ville de Bruxelles. Tous nos opérateurs sont occupés, nous vous invitons à rappeler plus tard. Merci de votre compréhension, à bientôt." On recommence, encore, encore, et encore. On se dit qu'on va y arriver, ça a marché y a trois ans après tout!

10h

On appelle, 10 fois, 20 fois, 100 fois. On voit le nombre d'appels s'afficher sur notre téléphone. On découvre qu'après 200 appels l'iPhone ne compte même plus, ou du moins, n'affiche même plus le décompte. Les minutes et les heures passent. On doit en être, à deux, à plus de 1000 tentatives... Peut-être même 10 000 si ça se trouve. 100 000? C'est possible ça? 2-3 fois on croit que... ça fait pas le même bruit au bout du fil... On entend même des voix... Ou alors on commence à halluciner? C'est peut-être ça. N'importe quel être humain qui expérimente un truc pareil commencerait à devenir gaga à un moment donné. C'est un peu comme pour les mecs coincés dans des situations extrêmes qui commencent à délirer, vous voyez...

2015-02-25-joelmchalethrowingphone.gif

© Giphy

11h

On regrette de ne pas avoir prévenu la terre entière du truc, comme ce mec, notre pote dont je parlais au début, l'avait fait y a 3 ans. Je lance donc un appel désespéré sur Facebook. Mais c'est trop tard, et je n'ai qu'une personne qui se porte volontaire... Ah non, deux en fait. C'est déjà ça. Après tout, c'est comme pour tomber enceinte, suffit d'une fois. Le truc aussi c'est que nous, nous n'avons pas de famille en Belgique, et impossible de trouver un numéro où on pourrait appeler de l'étranger. C'est ballot. Je me fais la réflexion que, si chaque parent demande à 10 personnes de son entourage d'appeler pour lui, et que si, comme le dit la légende, il y a seulement 10 opérateurs pour répondre à tout le monde... Vous voyez le topo. Autant vous dire que c'est comme jouer au loto, à un moment donné.

crying2.gif

© reactiongifs

12h20

Toujours personne au bout du fil. "Vous êtes bien au pole d'inscription"... Ahhhhhhh!!!!!!!!!! On oscille entre résignation, insultes, rire nerveux, envies de meurtre ou de suicide. On est toujours en pyjama, fébriles et affamés (bon j'exagère peut-être un peu... mais à peine). À un moment donné, je me demande si je ne pourrais pas trouver une astuce pour pouvoir utiliser mon téléphone sous la douche...? On a jusqu'à 13h et il est déjà 12h23. Mon iPhone a trop chaud.

Je suis RA-VIE de passer mon jour off à faire ça. Et à me dire que je vais sans doute devoir recommencer le même cirque les matinées à venir.

Sauf qu'après je bosse, et je me vois mal pouvoir appeler avec la même ferveur (pour ne pas dire fureur) en travaillant, avec mes collègues autour. Pffff quel enfer! Quel système de merde, faut bien le dire! Il est 12h52 et notre enfant ne sera pas inscrit à l'école ce matin. Mais on ne lâche rien. Un peu comme un supporter de foot prie pour que son équipe marque un but dans les dernières minutes du match...

13h!

On ne s'arrête pas, on continue, on sait jamais... Peut-être que les gars font traîner jusqu'à 13h15? Pitié...

sears2.gif

© Blogspot

13h05

Message qui dit que le call center est ouvert de 8h30 à 13h. Les gars ont fermé. Eh merde. On recommencera demain.

Si jamais tu veux nous aider, contacte la rédaction qui fera suivre. Si tu as des expériences du même genre à raconter, ça nous intéresse aussi. Merci.

En attendant, je vais prendre une douche et manger un bout.

#uneécolepourmonenfant

Déjà lu?