Une simple panne informatique a provoqué le chaos dans plusieurs gros aéroports américains et bloqué des milliers de gens

Si retourner à la vie normale après les fêtes a été dur pour toi, imagine ce qu'ont dû penser ces milliers de voyageurs bloqués dans différents aéroports américains. Lundi soir, une panne informatique au service des douanes américaines a retardé des milliers de voyageurs aux États-Unis.

Les gens qui rentraient chez eux après le week-end du Nouvel An ont dû s'armer de patience ce lundi soir. À cause d'une panne informatique aux services des douanes, il a fallu contrôler dans plusieurs gros aéroports internationaux toutes les cartes d'embarquement des voyageurs à la main.

Résultat? De longues files d'attente et des voyageurs bloqués durant de nombreuses heures. Les voyageurs ont signalé des problèmes à Chicago, à Boston, à New York, à Baltimore, à Miami et à Atlanta. Entre autres. L'interruption a duré quatre heures, a annoncé l'agence douanière (CBP) dans un communiqué lundi soir avant que le système ne soit rétabli.

"Interruption temporaire"

"Le Service des douanes et la protection des frontières des États-Unis a connu une interruption temporaire avec leurs systèmes de traitement dans divers aéroports aujourd'hui, commençant à 05h00 et se terminant à environ 09h00. Tous les aéroports sont à nouveau opérationnels", a déclaré l'agence.

Mais sur les réseaux sociaux, certains ont décrit le stress et la panique qui s'étaient emparés de la foule. Michelle Sencibaugh a expliqué à USA Today que des personnes en fauteuil roulant, des parents avec de jeunes enfants, un homme dont la femme enceinte commençait à saigner étaient tous entassés ensemble devant la borne d'embarquement.

"Vomi sur le sol. Les passeports sont utilisés comme des ventilateurs vu que la température augmente"

"Aidez nous s'il vous plaît! Les douanes de Miami sont fermées. Crises de panique. Fouilles. Le chaos. Risques d'incendie"

Pas de nature malveillante

Pour le CBP, l'incident technique n'aurait pas été causé de façon intentionnelle. Ce serait dû à une panne technique. "À l'heure actuelle, rien n'indique que la perturbation du service a été de nature malveillante", a indiqué l'agence douanière dans un communiqué de presse.

"Au cours de la perturbation technologique, le CBP a eu accès à des bases de données sur la sécurité nationale et tous les voyageurs ont été soumis à des contrôles conformément aux normes de sécurité", a-t-elle ajouté.

Déjà lu?