Voilà comment débute l'année: une attaque dans une boîte de nuit à Istanbul a fait 39 morts dont un Belge et 15 autres étrangers

Une attaque est survenue dans une boîte de nuit hier à Istanbul. Un homme armé a surgi dans la discothèque Reina et a tué 39 personnes. 69 autres ont été blessées. 21 victimes ont pu être identifiées et parmi elles, il y a 16 étrangers. Parmi ces victimes étrangères il y a un Belgo-Turc âgé d'une vingtaine d'années.

L'attaque est survenue à 1h15, heure locale. Un homme armé d'un fusil d'assaut est entré dans la discothèque Reina, qui est située au cœur d'Istanbul et a ouvert le feu selon le gouverneur d'Istanbul Vasip Sahin. L'assaillant a tiré sur les personnes se trouvant devant la discothèque puis est entré à l'intérieur et a tiré au hasard sur la foule. 39 personnes ont été tuées et 69 autres sont blessées dont quatre grièvement. 21 victimes ont déjà pu être identifiées et parmi elles, on compte 16 étrangers, dont un Belgo-Turc âgé d'une vingtaine d'années.

"Un terroriste avec une arme lourde a commis cet acte brutal et sauvage, en ouvrant le feu sur des innocents qui étaient là pour fêter la nouvelle année et s’amuser" a déclaré le gouverneur Vasip Sahin. Les médias ont d'abord parlé de deux assaillants mais il semblerait finalement qu'il n'y en ait qu'un. Actuellement, le terroriste est toujours en fuite et des recherches sont en cours.

La boîte de nuit, plutôt hupée, se situe au bord du Bosphore, à quelques centaines de mètres de l'endroit où se tenaient les célébrations du Nouvel An. 700 à 800 personnes se trouvaient dans la discothèque au moment de l'attaque.

L'année 2016 a été plutôt sanglante en Turquie et les autorités étaient sur leurs gardes: 17.000 policiers ont été déployés pour les festivités du Nouvel An.