On a testé les trois premiers niveaux de Super Mario Run sur iPhone: désolé, mais on ne claquera pas 10€ dans le jeu

Pour la première fois de son histoire, Super Mario débarque sur les smartphones. Nintendo a lancé son jeu Super Mario Run, disponible seulement sur iOs et donc sur iPhone et iPad. Newsmonkey a testé la version gratos, c'est-à-dire les trois premiers niveaux du jeu. OK, c'est plutôt sympa. Mais à 9,90€, ça fait cher pour une application...

C'est quelque chose que tous les fans de Nintendo et de Super Mario attendaient: pouvoir jouer avec leur plombier préféré sur leur smartphone. C'est désormais possible, si tu as un iPhone (ou un iPad). Super Mario Run a été lancé hier et on a voulu le tester.

Bon, déjà, ça commence bien: on a dû squatter un iPhone pour le tester du côté de newsmonkey (oui, tout le monde n'est pas Apple addict, désolé), car l'application n'est pas encore disponible sur Android. D'ailleurs, aucune date n'a été donnée à ce sujet...

Wi-Fi ou 3G obligatoire, ou presque

Prévois un peu de place sur ton GSM, car l'appli fait déjà 250 Mo et va prendre plus de place au fur et à mesure de tes parties. Prévois aussi un endroit avec une connexion Wi-Fi ou avec une bonne réception 3G: tu ne peux pas jouer au jeu si tu n'es pas connecté à Internet.

Oui, c'est plutôt dingue et très chiant si tu veux jouer dans le train par exemple. Selon certains tests il faut en fait être connecté au début et à la fin du niveau, le jeu ne s'éteindra si tu es déconnecté en pleine partie de ton réseau Wi-Fi. Mais il faut quand même anticiper du coup: on a voulu lancer une partie sans Wi-Fi ou 3G et c'était impossible...

Bref, passer ces quelques désagréments, il faut que tu saches que le jeu est payant. Et bien cher: si tu veux jouer à la version complète, ce sera 9.90€. Tu peux le tester sur les trois premiers niveaux avant de savoir si tu es prêt à craquer pour avoir accès aux 21 autres niveaux. C'est ce qu'on a fait. Et on n'a pas eu envie de claquer 9.90€ ensuite.

C'est sympa mais...

Ce n'est pas parce que on est des pinces ou qu'on est ruinés avec Noël (foutus cadeaux). Mais à ce prix-là, il fallait vraiment un jeu au top. Super Mario Run est sympa, mais ça reste du classique: un univers hyper-coloré, un plombier dont on ne voit pas la raie, des monstres à buter, des obstacles à passer, des pièces à collecter... Bref, tout ce qui a fait le succès de Super Mario depuis des décennies... à quelques détails frustrants près.

Déjà, Mario court tout seul: Nintendo a dû s'adapter aux smartphones et la jouabilité est différente que sur ton ancienne NES. En fait, tu peux seulement faire sauter Mario en appuyant sur ton écran. Impossible de revenir en arrière si tu as raté des pièces par exemple. Frustrant. L'avantage, c'est que tu peux jouer avec une seule main du coup: impensable sur ta console Nintendo (sauf si tu es balèze, OK).

Autre petit truc frustrant: il y a les champignons pour grandir, les étoiles pour être invincibles.. et c'est tout: pas de fleurs pour balancer des boules de feu par exemple. Dommage!

Plutôt facile

Les premiers niveaux s'avalent en quelques minutes, même s'il faut passer un peu plus de temps pour les finir à fond (choper toutes les pièces, buter tous les monstres), car la difficulté n'est pas super élevée: en fait, Mario saute automatiquement au-dessus des monstres ou des petits trous.

Ça va t'éviter de défoncer ton smartphone en appuyant tout le temps pour sauter mais ça réduit aussi vachement la difficulté du jeu. Tu n'as plus qu'à sauter au-dessus des gros trous, des gros obstacles ou des monstres volants... Le jeu se retrouve du coup plus accessible pour les plus jeunes et tu pourras faire jouer ton petit cousin si tu veux l'occuper, point positif. Autre truc sympa, tu pourras comparer tes scores avec tes potes qui jouent aussi au jeu, de quoi renforcer un certain esprit de compétition qui n'existe pas vraiment sur ta console.

Bref, le jeu est plutôt sympa, mais pas au point de claquer 9.90€ pour nous. En tout cas, Super Mario Run cartonne d'entrée: c'est l'application la plus téléchargée dans 62 pays, ce qui devrait permettre à Nintendo d'amasser un paquet d'argent. Quelques mois après le succès de Pokémon Go, c'est un nouveau succès qui s'annonce pour Nintendo, mais newsmonkey n'y participera pas désolé!

Sur Twitter, les avis divergent entre les fans...

... et les joueurs frustrés

Le prix énerve pas mal de gens...

... mais d'autres ne les comprennent pas

Mais les plus dégoûtés dans l'histoire: ceux qui n'ont pas d'iPhone pour tester

Rien ne vaut un bon vieux Super Mario Old School en fait!

giphy.gif

Déjà lu?