HONTEUX: des internautes insultent un petit garçon de 4 ans sur Twitter parce qu'il a demandé une poupée au Père Noël

La magie de Noël n'était pas au rendez-vous pour Guillaume Champeau. Son fils de 4 ans lui a demandé s'il pouvait demander une poupée au Père Noël même si elle se trouvait dans la partie pour les filles dans le catalogue de jouets. Le 12 décembre, il décide de publier sur Twitter la demande de son fils et les réponses des internautes sont juste honteuses!

C'est bientôt Noël et cette année, le fils de Guillaume a demandé une poupée au Père Noël. Le petit garçon a regardé le catalogue de jouets et a demandé à ses parents si les poupées étaient pour les filles. Le petit gars se posait la question vu que le jouet se trouvait dans la partie rose du catalogue.

"Il aura ce qu'il lui plaira comme jeux, sans préjugé."

Guillaume Champeau a expliqué dans une interview accordée au site medium.com que lui et son épouse ne sont pas des citoyens actifs dans l'égalité des sexes: "Avec ma femme, nous ne sommes pas des militants conscients et actifs de l’égalité entre les genres." Concernant l'éducation de leur fils, le couple était d'accord que leur fils ferait ce qu'il voudrait: "Pour son éducation, on a appliqué le même principe, sans même se le dire. Il fera ce qu’il aimera faire, point. Et il aura ce qui lui plaira comme jeux, sans préjugé". Pour les parents, ça ne posait donc pas de problème d'offrir une poupée à leur fils.

Un tweet qui a mal tourné

Quand le petit bonhomme a demandé à ses parents si les poupées étaient pour les filles, le couple a compris qu'il voulait ce jouet. Guillaume Champeau trouvait cette question tellement attendrissante qu'il a décidé de publier un tweet.

Dans la soirée, les gens ont retweeté sa publication en disant qu'ils comprennaient la réaction du petit garçon. D'autres personnes retweetaient la publication en disant que c'était honteux que la société conditionne les enfants de la sorte.

Des insultes homophobes

Le lendemain matin, l'homme a remarqué que beaucoup d'internautes avaient retweeté sa publication. Les tweets n'étaient pas bienveillants mais au contraire insultants. Des tweets haineux, insultant ouvertement le petit garçon de "pd".

Et ce n'est que le début des méchancetés...

C'est vraiment honteux

Les gens sont vraiment méchants

La conclusion de sa journée

Déjà lu?