Et si l'exam d'entrée en médecine risquait de gâcher ton potentiel talent?

Une étude révèle qu'un tiers des étudiants en médecine qui ont eu des notes "médiocres" aux débuts des études ont terminé leurs études parmi les meilleurs. Du coup, la légitimité de l'examen d'entrée en médecine pose question. 

Tu sais sans doute qu'à partir de l'année prochaine, il y aura un examen d'entrée pour les études de médecine. Cette décision a été prise en raison de la limitation des numéros Inami imposée par le gouvernement. Cet examen d'entrée est vu par beaucoup comme un moyen de limiter l'arrivée d'un trop grand nombre d'étudiants. C'est un sorte de filtre en somme.

Tu te dis que c'est sans doute une bonne décision. Grâce à l'exam d'entrée, les étudiants les plus motivés seront sélectionnés. Mais en réalité, selon une enquête réalisée par des chercheurs de l'ULB et l'UMons et révélée au journal Le Soir, les résultats des étudiants en sciences "dures" comme les maths, la chimie ou la physique n'indiquent pas vraiment si tu es fait pour être médecin. De fait, un tiers des étudiants en médecine qui ont eu des notes "médiocres" aux débuts des études ont terminé leur cursus parmi les meilleurs.

Bref, les résultats de ta première année n'ont souvent rien à voir avec les résultats de ta dernière année. Le débat risque donc d'encore durer un peu.

Lisez aussi