Maintenant, c'est au tour du pôle Sud: la fonte des glaces s'est accélérée incroyablement ces derniers mois

C'est clair, la glace polaire fond de plus en plus vite. Cette année, la mer de glace a perdu une quantité aussi large que le territoire de l'Inde. En plus, la fonte s'est aussi accélérée au Pôle sud qui semblait pourtant épargné jusqu'ici.

Le 4 décembre, les scientifiques ont mesuré la mer de glace. Ils ont enregistré une superficie totale de 3,76 millions de kilomètres carrés. Ce qui est bien en-dessous de la normale pour cette période. Et le mois dernier au pôle Nord, il y avait certains jours vingt degrés en trop par rapport aux températures moyennes.

L'Antarctique avait jusqu'ici été plus ou moins épargné par la fonte accélérée des glaces. Mais en réalité, il a perdu le mois dernier une quantité record de glace. Le pôle Sud ne semblait pas être touché par les effets du réchauffement climatique. Mais les scientifiques mettent maintenant en garde contre cette image erronée. La superficie totale de glace est bien restée stable mais son épaisseur est devenue de plus en plus fine.

Tu as peut-être déjà entendu parler des célèbres lacs bleus? Ces étendues d'eau fondue sont apparues au mois d'août dernier dans l'Antarctique oriental. Ils existent aussi au Groenland depuis quelques années et sont la preuve de la fonte accélérée et irréversible des glaciers.

Sur ce graphique, tu peux voir à quelle vitesse l'Arctique au pôle Nord fond

Regarde, la mer de glace de l'Arctique avait une superficie de plus de 12 millions de kilomètres carrés en novembre 1978. Mais en novembre 2016, elle ne mesure plus qu'entre 9 et 9,5 millions de kilomètres carrés.

Et l'Antarctique au pôle Sud n'est pas épargné non plus

Ici, tu peux voir la fonte de la mer de glace en Antarctique. En novembre 1978, sa superficie faisait environ 16,5 millions de kilomètres carrés. En novembre 2016, elle est tombée à 14,5 millions de kilomètres carrés. Et regarde la chute vertigineuse entre 2014 et 2016...

Déjà lu?