À Calais, Jude Law se mobilise pour les mineurs non-accompagnés

Jude Law a du charme et il le sait. "Alors autant le mettre à profit", s'est-il sans doute dit. Accompagné d'autres comédiens britanniques, il s'est rendu ce dimanche dans la "jungle" de Calais. Sous le chapiteau du Good Chance Theater, il a pris la parole devant un public de 200 migrants. Son but: alerter l'opinion publique sur le sort des mineurs isolés. 

Les associations de soutien aux migrants qui oeuvrent à Calais avaient besoin d'une star pour alerter l'opinion publique. Ils ont trouvé Jude Law. Muni d'un bonnet et d'un sweat-shirt, l'acteur de 43 ans a lu une lettre ouverte adressée au Premier ministre Cameron et signée par une centaine de personnalités. Il a ainsi relayé les revendications des associations présentes sur place. Celles-ci militent notamment pour que le Royaume-Uni accueille les enfants qui ont de la famille Outre-Manche. Elles se battent aussi contre la destruction de la zone sud de la "jungle" prévue dès mardi soir.

"Il faut trouver une solution, en particulier pour ces enfants. C’est choquant de se dire que si près de Londres et de Paris des gens, et surtout des centaines d’enfants non accompagnés, vivent dans une situation aussi épouvantable. Les deux tiers de ce lieu doivent être évacués, et on ne sait pas ce qu’ils vont devenir", a déclaré Jude Law, dans le théâtre plein à craquer.

Les comédiens présents à ses côtés ont ensuite lu des lettres rédigées par des réfugiés. Les textes étaient traduits en plusieurs langues. Un musicien afghan qui vit dans le camp avec sa famille a interprété une chanson sur sa mère et des migrants ont mimé des moments de leur vie quotidienne.

Le camp compte actuellement 4.500 habitants dont au moins 400 sont des enfants ou des ados non-accompagnés, selon les ONG.

Sources: 20 min, Libération

Lisez aussi