"F***, Marry, Kill": voilà une nouvelle dating app qui va vraiment trop loin

Tu connais peut-être ce jeux, en anglais "Kiss, Marry, Kiss"... Tu dois choisir parmi trois personnes: une que tu voudrais embrasser, une que tu veux épouser, et le troisième que tu veux... tuer. Bon, ce sont évidemment trois choses qu'on ne peut pas faire puisque c'est un jeux. Mais des petits malins ont eu comme brillante idée de partir de ce jeux pour créer une application de rencontre. 

L'application s'appelle FMK (F****, Marry, Kill). Les créateurs voient cette application comme une expérience sociale. Tous ceux qui ont un profil peuvent voir les profils des autres utilisateurs et leur ranking dans l'application. Le ranking au niveau du mariage, au niveau du sexe... (F****, Marry ;-) ). Donc, comment les autres vous voient sexuellement parlant, et même chose pour le mariage. Mais aussi, tu peux voir si certaines personnes ont juste envie de te buter. Et disons que ce n'est pas le meilleur truc pour ce qui est de la confiance en soi.

Une version extrême de Tinder

Si tu veux vraiment jouer le jeux comme il faut, voilà un bref aperçu des trois options qui s'offrent à toi. Si vous optez pour un "F****", ça veut dire que tu vois vraiment la personne comme un coup d'un soir, et tu ne la présenterais à tes parents seulement si tu voulais vraiment te fâcher avec eux. Si tu choisis plutôt "Marry" pour quelqu'un, ça veut dire que tu choisis plutôt cette personne parce qu'elle a l'air ok pour une relation longue durée, tu trouves que ça a l'air d'être quelqu'un de cool. Et puis si tu choisis "Kill", ça veut dire que tu ne veux juste RIEN à voir à faire avec cette personne, never EVER.

Bon, ok, sur Tinder c'est la même chose, sauf que dans ce cas-ci c'est dit de manière un peu plus trash. Quand tu veux swiper quelqu'un vers la droite, ça veut dire que tu mets les gens dans la catégorie "tu serais encore chaud(e) de les voir". Si tu les swipes vers la gauche, c'est en fait la gentille manière de dire "Kill".

Pas pour les sentimentaux

Ce n'est donc pas vraiment un truc pour les sentimentaux. "On voit deux types d'utilisateurs: ceux qui utilisent FMK pour le fun, et ceux qui voient là la possibilité de vraiment rencontrer quelqu'un", a expliqué le développeur de l'app Rui Gouveia à Memo. "Si vous savez que vous êtes du genre à être sensible à ça, autant ne jamais commencer. Ou tout simplement ne pas trop prendre le truc au sérieux."

 

Déjà lu?