Kazakhgate, suite mais pas fin: la commission d'enquête parlementaire arrive

Il y a un accord, il y aura donc et bien une commission d'enquête parlementaire autour du Kazakhgate. C'est le cdH qui en assurera la présidence et le parti devrait désigner Francis Delpérée, dit-on.  

Commission d'enquête parlementaire autour du Kazakhgate: il y aura, c'est décidé. Elle devrait commencer à travailler d'ici une quinzaine de jours, avant la fin de l'enquête du parquet. C'est le cdH qui en aura la présidence et Francis Delpérée devrait être désigné par son parti pour gérer le tout.

Dès demain, un groupe de travail planchera sur la portée de cette commission d'enquête. L'annonce officielle a eu lieu en séance plénière au Parlement cet après-midi, la décision est tombée en fin de matinée: les chefs de groupe des partis au Parlement et Siegfried Bracke, le président de la chambre, ont tranché en faveur de la commission d'enquête parlementaire.

Le MR n'a rien contre

Olivier Chastel, le président du MR, s'était déjà prononcé lundi sur une éventuelle commission d'enquête parlementaire. Le scandale du Kazakhgate éclabousse son parti: Armand De Decker (MR) est soupçonné d'avoir usé de son influence pour aider un homme d'affaires belgo-kazakh, Chodiev, dans ses démêlés avec la justice belge et d'avoir été grassement payé pour cela. Cerise sur le gâteau, une partie de cet argent aurait tout simplement échappé à sa déclaration d'impôts...

Devant la tempête médiatique, le MR a choisi de laver son linge sale en famille et d'entendre Armand De Decker ce dimanche matin, à l'abri des caméras. Suite à cela, le parlementaire MR s'est vu mettre en congé de toutes ses fonctions internes au parti: membre du Conseil, président de la section locale d'Uccle, membre de l'assemblée des élus locaux. Si Armand De Decker se trouve inculpé, il devra alors démissionner de ses fonctions de bourgmestre et de parlementaire.

Olivier Chastel a précisé ce lundi ne pas s'opposer à une commission d'enquête parlementaire qui devrait faire toute la lumière sur cette affaire... Celle-ci aura désormais bel et bien lieu.

Lisez aussi