Le refroidissement d'un réacteur de Fukushima s'est interrompu suite au tremblement de terre (mais tout va bien)

Dans deux provinces japonaises, il y a eu hier soir, cette nuit, une alerte au tsunami. Celle-ci a fait suite à un tremblement de terre de 7,4 sur la côte de Fukushima. Le système de refroidissement d'un des réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima s'est arrêté un moment. Il a ensuite redémarré.

Les gens se sont réfugiés en masse sur les hauteurs. Les autorités ont appelé les gens à se tenir loin des côtes. Lors du tremblement, quelques personnes ont été légèrement blessées mais il n'y a pas encore eu de nouvelles au sujet de plus grands dégâts.

La vague la plus haute qui ait été mesurée était de 1,4 mètres à Sendai, à 70 kilomètres de Fukushima.

Centrale de Fukushima

Suite à l'alerte au tsunami, le refroidissement de la piscine du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Fukushima s'est arrêté momentanément. Il a ensuite redémarré, sans problème particulier, a signalé Tepco.

La centrale nucléaire de Fukushima avait été le théâtre d'une catastrophe nucléaire en 2011, suite à un tremblement de terre de 9 sur l'échelle de Richter et un tsunami. 18.000 personnes avaient alors perdu la vie.

Le Japon se trouve sur un territoire fréquemment frappé par des tremblements de terre. Environ 20% des tremblements de terre y sont de 6.0 ou plus sur l'échelle de Richter.

Lisez aussi