#Kazakhgate: ce coup-ci, Armand De Decker plonge et est mis en congé de toute fonction interne au MR mais reste bourgmestre de Uccle

Un dimanche soir particulièrement rude pour Armand De Decker et son parti le MR, avec la saga Chodiev: Armand De Decker vient d'être mis en congé de toutes ses fonctions internes au MR mais reste bourgmestre de Uccle. Aussi, d'après un extrait du dossier judiciaire que la RTBF a consulté, Armand De Decker aurait touché beaucoup (plus) d'argent que ce qu'il n'a jamais voulu admettre. Et, alors qu'il disait avoir tout déclaré au fisc, 81.131 euros seraient tombés aux oubliettes. 

Le Kazakhgate fait couler beaucoup d'encre. Pour le MR, c'est carrément une "tempête médiatique". Le parti libéral a donc choisi de laver son linge sale et d'écouter le principal intéressé à l'abri de l'oeil curieux des caméras.

Le linge sale commence à sentir, parce qu'il date: Chodiev est en fait un homme d'affaires belgo-kazakhe, extrêmement prospère. Voilà qu'en 2011, il risque fort de se retrouver au tribunal pour des histoires de faux et de blanchiments d'argent. Une façon de couper à ce bad buzz: payer une "transaction pénale" au lieu de devoir se rendre au tribunal. Pour une affaire d'une telle ampleur, cela n'était en principe pas autorisé. Seulement, à l'été 2011, le parlement change un peu les règles, les assouplit, Chodiev en profite, paie vite 23 millions d'euros et évite le procès. Seulement voilà, Armand De Decker aurait trempé dans l'affaire, servant d'avocat à Chodiev. Il aurait été grassement payé pour cela et donc l'affaire agite beaucoup les esprits.

Le conseil d'arbitrage du MR, un organe interne au parti donc, a entendu aujourd'hui matin Armand De Decker et son avocate, Maître Michèle Hirsch, au sujet de cette fameuse affaire Chodiev.

Du coup, ce dimanche, au sein du MR il a été décidé de relever Armand De Decker de toutes ses fonctions internes au parti, en concertation: membre du Conseil, président de la section locale d'Uccle, membre de l'assemblée des élus locaux. "Vu que son nom était souvent cité (...), il ne pouvait plus représenter le Mouvement Réformateur" a annoncé Olivier Chastel au micro de Martin Buxant ce lundi.

Par contre, il reste bourgmestre d'Uccle et député bruxellois. Si il est inculpé, il devra démissionner de ses fonctions de bourgmestre et de parlementaire, a précisé le MR. Cependant, à ce stade, il n'y a pas de procédure judiciaire ouverte.

Olivier Chastel précise encore qu'il ne croit pas au scandale d'état dans le cadre du Kazakhgate.

Pas évident pour le MR

Et ce n'est pas tout: il y a aussi un fameux trou dans la déclaration fiscale d'Armand De Decker

Plus ou moins au moment où le MR a annoncé que Armand De Decker quittait ses fonctions internes au parti, des passages plutôt embarrassants du dossier judiciaire ont resurgi. D'après la RTBF, qui a consulté les documents en question et les met à disposition ici, entre fin 2010 et fin 2011, De Decker a touché 741 846, 55 euros, versés sur son compte par l'avocate française de Chodiev. Cette somme impressionnante a déjà été évoquée par le passé mais toujours niée par Armand De Decker. Ses honoraires d'avocat à l'heure pourraient dès lors excéder les 1.500, voire les 2.000 euros - trop, même aux yeux de son parti.

Surtout, ce dossier judiciaire met en lumière un élément tout à fait inconnu: Armand De Decker disait avoir déclaré toutes les sommes reçues au fisc. Or, "le montant de 81.131 euros versé en date du 22 septembre 2011 sur le compte de Monsieur De Decker, n’a pas été déclaré dans la déclaration IPP- Impôts des personnes physiques" lit-on dans le dossier.

Lisez aussi