Honteux: un groupe de 41 personnes a été dégagé d'un avion à Zaventem pour avoir foutu le bordel... avant même le décollage

Le vol Brussels Ailrines entre Bruxelles et Alicante samedi après-midi a été agité. Un groupe de 41 personnes a foutu le bordel avant même le décollage. Du coup, l'équipage a préféré retarder le départ plutôt que de voyager avec ces énergumènes, emmenés par la police.

Imagine un peu. Tu veux tranquillement partir en vacances mais dans ton avion un groupe a décidé d'embêter tout le monde. C'est ce qui s'est passé pour les voyageurs du vol entre Bruxelles et Alicante samedi après-midi, raconte VRT.

Des gens ont embarqué en étant bourrés et ils même menacé des personnels de l'équipage. Le problème, c'est que c'était un groupe de... 41 personnes qui foutait le bordel. Le pilote a du coup préféré faire "marche arrière" avant le décollage.

"L'embarquement s'est déroulé normalement, a confirmé un porte-parole de Brussels Airlines à Belga. "Mais au moment où l'appareil roulait vers la piste de décollage, un groupe d'individus a commencé à mal se conduire. L'appel au calme du commandant de bord n'a eu aucun effet. Celui-ci a dès lors décidé de revenir à la porte d'embarquement afin de garantir la sécurité des passagers." Là-bas, les perturbateurs ont été embarqués par la police pour être interrogés: VRT ne précise pas si certains ont désaoulé en cellule de dégrisement... Brussels Airlines a fait savoir qu'il n'y avait aucun Belge dans les personnes débarquées.

Un sacré bazar qui a provoqué 2h30 heures de retard pour ce vol. Les vacances ont bien commencé pour certains...

Déjà lu?