Amende impayée? Le fisc ira frapper chez ton boss, il a déjà récupéré 5,7 millions d'euros comme ça

Avoue... C'est tentant de nier le PV que tu retrouves calé derrière un essuie-glace, non? Beaucoup de Belges "oublient" de payer leurs amendes. Enfin, "oubliaient" parce que maintenant, on ne peut plus ignorer une amende aussi facilement: depuis cinq mois, 300 Belges entendent chaque jour de leur boss qu'une partie de leur salaire reste aux mains du fisc, histoire de payer une amende "oubliée". Et cela a rapporté 5,7 millions d'euros déjà.

Tu es loin d'être le(la) seul(e) à ne pas avoir envie de payer d'amendes, mais alors là pas du tout. 60% des Belges nient juste l'affaire et ça troue quand même un peu les caisses de l'état. Le fisc est toujours en quête d'un demi-milliard d'euros pour amendes impayées entre 2012 et 2015. Et dans les cinq mois de 2016 où le fisc est venu frapper aux portes des employeurs, pour retenir les amendes impayées sur les salaires, il a déjà récupéré 5,7 millions d'euros chez 30.000 Belges.

En cinq mois, dix fois plus d'argent que pendant tout 2015

"On a remarqué que certains employeurs voient ça comme une mise au pilori" dit Francis Adyns, porte-parole du FOD Finances. "Ils ne trouvent pas cela très chouette de devoir aborder ce sujet avec leurs employés. Mais on ne peut quand même pas donner l'idée aux employés qu'ils peuvent laisser traîner leurs amendes comme ça? Le message est clair: si tu ne paies pas, on vient quand même te trouver." La politique a le mérite d'être efficace: en cinq mois, le fisc a récolté dix fois plus que pendant tout 2015.

Lisez aussi