La fête est finie pour Go Pro: ses chiffres se cassent la gueule mais promis, ça ira mieux en 2017 selon son PDG

C'est chaud pour Go Pro en cette fin d'année. Très chaud. L'entreprise américaine a publié ses résultats financiers pour le troisième trimestre et ce n'est pas la joie: le chiffre d'affaires s'est cassé la gueule de 40% par rapport à l'an dernier à la même période. Son PDG veut être optimiste pour 2017, mais tout le monde n'est pas obligatoirement de son avis...

Tu fais peut-être partie de ces gens qui adorent faire du sport ou se balader avec des tous petits appareils photos ou caméras. Go Pro a révolutionné le marché en balançant ses produits ces dernières années. Mais ce n'est plus vraiment la fête du côté de la société américaine. Il suffit de jeter un coup d’œil sur ses chiffres pour s'en rendre compte.

- 40%

Nick Woodman, le PDG de Go Pro, a annoncé hier que le chiffre d'affaires du troisième trimestre était de 240,5 millions de dollars (216 millions d'euros). C'est pas mal, mais l'an dernier à la même époque il était de 400 millions de dollars (360 millions d'euros). Soit une baisse de 40% en un an: bim.

Dans la foulée de cette année, l'action en Bourse de Go Pro s'est cassé la gueule: elle a chuté de 20% et est passée à 11,94$ (10,8€). On est bien loin des temps de fête, quand l'action Go Pro flambait à 94$ en 2014, quelques mois après son entrée en Bourse. L'entreprise n'est plus coté qu'à "plus" qu'1,3 milliard de dollars (environ 900 millions d'euros), contre 3 milliards à son entrée en Bourse (2,7 milliards d'euros).

Concurrence ou problèmes de production?

Nick Woodman avait l'explication à ces problèmes: selon lui, cette baisse s'explique par les problèmes de productions de la caméra Hero 5 et du drone Karma, qui auraient dû arriver plus tôt sur le marché et donc rebooster les ventes.

D'autres explications peuvent aussi être avancées. Go Pro, après avoir écrasé la concurrence, ne fait plus autant rêver les gens. D'autres marques proposent des produits aussi balèzes et peut-être parfois moins chers. Plus de concurrence = moins de ventes pour Go Pro, qui reste toutefois la référence sur le marche. Mais cette référence se casse la gueule depuis quelques mois maintenant.

Trop optimiste?

Nick Woodman s'est voulu optimiste durant sa conférence de presse. Il a promis que 2017 serait une bien meilleure année pour Go Pro. Il a estimé que le chiffre d'affaires du quatrième trimestre pourrait s'élever à 625 millions de dollars (562 millions d'euros). Ce serait plutôt étonnant, car Go Pro n'a dépassé les 400 millions de dollars de chiffre d'affaires sur un trimestre qu'à quatre reprises depuis 2013.

Et vu la claque que la marque vient de se prendre, un rebond de ce genre apparaît assez improbable, même si les fêtes de fin d'année sont toujours une excellente période pour elle. Si tu veux aider Go Pro, tu sais quoi offrir à ton père à Noël du coup...

Source: The Verge

Déjà lu?