Ne plus rembourser les sprays pour le nez, une bêtise de Maggie De Block

analyseÀ partir du 1er janvier, les sprays pour le nez anti-inflammatoires ne seront plus remboursés. Nasonex, Flixonase Aqua ou encore Avamys, qui sont prescrits des milliers de fois dans notre pays aux patients qui souffrent de sinusites chroniques et d'allergies, seront neuf fois plus chers. Une épargne mais aussi une grosse bêtise de la part de la ministre de la Santé, Maggie De Block (Open VLD) et voilà pourquoi.

À partir du 1er janvier, tu n'auras plus besoin d'une prescription pour acheter un spray pour le nez anti-inflammatoire. Ça veut aussi dire que tu vas devoir le payer de ta poche.

Des sprays comme Nasonex, Flixonase Aqua, Avamys ou encore le générique Mometasone sont prescrits des milliers de fois par les docteurs. Pour le moment, tu ne les paies qu'un ou deux euros. Mais à partir du 1er janvier, ils te coûteront une dizaine d'euros. Cette mesure prise par la ministre de la Santé, Maggie De Block (Open VLD) devrait rapporter 15,3 millions d'euros.

Addictifs

Mais il y a une bonne raison pour laquelle ces sprays sont prescrits par les docteurs. Ils sont plus efficaces et plus sains que les alternatives comme Otrivine, Nasa Rhinathiol ou encore Sofrasolone qui contiennent du xylométazoline. Après une semaine d'usage intensif, ces derniers te rendent addict et détruisent ta muqueuse nasale. Quand on sait cela, c'est plutôt étrange qu'ils soient en vente libre.

Ces sprays, qui sont aussi vendus par milliers dans les pharmacies, coûtent aux alentours de sept euros. Ce serait donc plus intelligent, nous pensons à la population, que les "bons" sprays, les corticoïdes, puissent encore bénéficier d'une prise en charge pour être moins chers que les alternatives moins saines.

L'épargne serait d'un à trois millions selon nos estimations. Mais la santé de la population serait préservée car on le sait, les Belges sont fous de ces sprays.

D'autres choses à faire

Il y a d'autres choses à faire chère Maggie. Prenons par exemple l'Ibuprofen, un anti-douleur populaire qui est avalé comme des bonbons. Premièrement, l'Ibuprofen 600 mg, qui se vend seulement sur ordonnance, coûte 74 cents pour une boîte de 30. C'est peut-être peu pour un anti-douleur qui est connu pour avoir des effets secondaires dangereux et qui est souvent mal utilisé.

Une idée de ce que les dialyses de reins coûtent Maggie? Et les médecin savent combien de patients finissent à la dialyse.

Toutes les études au monde montrent que c'est une très mauvaise idée de vendre des anti-douleurs aussi forts à un prix si bas.

Deuxièmement, l'Ibuprofen 400 mg peut être acheté sans ordonnance. Tu paies 8 euros pour une boîte de 30, c'est aussi absurde non?

Déjà lu?