"J'ai pensé avoir pris la pire décision de ma vie": Adele s'exprime sur sa dépression post baby en 2012

Dans une interview à Vanity Fair, la superstar Adele s'est livrée sur son combat contre la dépression après la naissance de son fils Angelo en 2012. "J'ai eu vraiment une grosse dépression et ça m'a fait peur". Elle a même parfois pensé avoir pris "la pire décision de sa vie" en ayant cet enfant. 

Quand Adele chante, c'est clair, on peut sentir toute sa sensibilité, tout son vécu. Elle met une telle foi dans ses chansons et c'est sans doute ça qui fait tant vibrer ses fans. Adele est une artiste qui a des up and down comme tout le monde. Elle s'est livrée dans une longue interview à Vanity Fair à propos de sa dépression après la naissance de son fils en 2012, mais aussi sur les difficultés de la popularité et son rapport avec l'alcool.

"Ça m'a fait peur"

Avant et après avoir eu son bébé, Adele a expliqué être tombée dans une dépression profonde, un baby blues duquel elle a eu du mal à sortir.

"Je n'en parlais à personne. J'étais super réticente." "Mon copain me disait que je devais parler avec d'autres femmes qui avaient été enceintes, et j'ai dit 'Fuck that, je ne vais quand même pas aller traîner avec une bande de mamans'". Adele a aussi expliqué qu'en fait, sans s'en rendre compte, elle s'était retrouvée finalement à parler avec ces femmes, ces mamans... Mais elle a aussi ajouté:"tu leurs parles, mais tu n'écoutes pas vraiment, parce que tu es juste si tellement fatiguée".

"Ce que je connais de la dépression post-natale, c'est que tu ne veux pas être avec ton enfant, tu as peur de lui faire mal, tu as peur de ne pas faire ce qu'il faut." Mais Adele a répondu à Vanity Fair en disant: " Mais j'étais obsédée par mon enfant. Je me sentais vraiment mal. Je me suis dit que j'avais pris la pire décision de ma vie... Et ça peut venir de plein de manières différentes."

Mais ce n'est qu'après avoir eu une vraie conversation à coeur ouvert avec un ami qu'elle a vu le bout de sa dépression.

Déjà lu?