Tu ne devrais pas laisser ton chien te lécher le visage et voici pourquoi

Nombreux sont les propriétaires qui se laissent volontiers lécher le visage par leur gentil toutou. Mais ça peut poser problème parce que les bactéries qui se trouvent sur sa langue sont différentes des tiennes. Les chiens passent leur temps à fouiner les moindres recoins où l'on trouve les pires saloperies. Donc après avoir lu ce qui suit, tu y réfléchiras peut-être à deux fois avant de rouler une pelle à ton chien.

Selon le professeur émérite en virologie et bactériologie de l’Université Queen Mary à Londres, John Oxford, les chiens passent la moitié de leur vie avec leur museau plongé dans des recoins plein de bactéries, de virus et de germes de toutes sortes. Il faut dire qu'ils reniflent tout, de la crotte du chien des voisins aux poubelles.

La plupart du temps, nous évitons de tomber malades malgré le fait que toutes ces bactéries soient inconnues pour notre système immunitaire. Mais dans certains cas, ces microbes se transmettent de la bouche du chien (ou du chat d'ailleurs) à l'homme. Cela s'appelle la zoonose: c'est la transmission naturelle de maladies et d'infections des animaux vertébrés à l'homme, et vice-versa. Parmi ces bactéries on retrouve le clostridium (tétanos, diarrhée, gangrène...), l'E-coli (gastro-entérite, infection urinaire...) et le Campylobacte (intoxication alimentaire), rapporte le Guardian.

Les exemples concrets

Il y a des exemples concrets où ces transmissions de bactéries se sont mal terminées. Ainsi en France entre 2001 et 2011, le Pasteurella multocida, une bactérie que l'on retrouve naturellement dans la bouche du chien, a été responsable de méningites diagnostiquées chez 42 enfants de moins de quatre ans. Près de la moitié étaient des nouveau-nés et ont été infectés suite un léchage de chien ou de chat. Quatre sont morts.

Une lettre parue en 1989 dans Le Journal Vétérinaire canadien suggérait pourtant qu'il n'y a pas de mal à bécoter son chien. Mais cette même lettre énumérait aussi une série de risques et pointait du doigt la membrane hyper fine qui couvre les muqueuses de notre nez, notre bouche et nos yeux. Eh bien cette membrane n'est pas faite pour rencontrer des bactéries canines. Il y a eu des cas d'Haemophilus aphrophilus transmis du chien à l'homme et qui ont provoqué des abcès au cerveau, des inflammations au cœur et même un cas de Tenia. Dans la plupart des situations, il s'agit d'enfants qui ont ingéré des puces infectées provenant de la bouche de l'animal.

Enfin, il y a eu un cas terrifiant cette année d'une femme de 70 ans qu'on a retrouvée affalée dans son fauteuil et qui a failli mourir de septicémie (infection grave de l'organisme). La cause? Capnocytophaga canimorsus, une bactérie provenant de son chien. On a découvert aucune griffure ou morsure, ce qui suggère que les bactéries ont probablement été transmises par une bonne grosse lèche de son toutou, note encore le Guardian.

Pas de panique!

Il est cependant très rare d'attraper une infection suite à un coup de langue de ton animal domestique. Bruno Chomel, professeur en médecine vétérinaire à l'Université de Californie, a précisé pour le Guardian, qu'en général "il n'est pas bon de se faire lécher le visage - ou toutes autres parties de son corps si blessures - par son chien. Les personnes à l'immunité faible comme les personnes âgées et les enfants en bas âge devraient éviter une telle exposition".

Quand on lui demande d'évaluer le risque de contamination, le professeur se réfère à une étude parue dans le magazine Lancet. Elle fait état d'un homme dont le tympan était perforé et qui s'est ensuite fait lécher l'oreille par son chien. Cet homme a finalement attrapé la méningite. "Le mieux est donc peut-être de garder vos câlins intimes avec votre chien en dessous du cou, sur une peau en bonne santé et sans égratignures", a-t-il glissé en guise de conclusion.

Te voilà prévenu(e)!

© Gyphy

Déjà lu?