Une zone sans bébé dans les avions? Une compagnie aérienne a osé et subit maintenant la colère des internautes

Un véritable rêve pour les uns, une discrimination sans nom pour les autres: les zones sans bébé de la compagnie aérienne IndiGo divise sur la toile. De quoi s'agit-il? Moyennant un petit supplément, cette compagnie te propose de passer ton vol en toute quiétude. Les enfants de moins de douze ans n'y sont tout simplement pas autorisés.

Tout le monde qui a déjà pris l'avion a surement rencontré cette situation hyper énervante: un petit bébé tout mignon est installé à quelques mètres de toi et a attendu d'entrer dans l'avion pour se mettre à hurler tout le vol durant.

"7 heures de cris"

C'est à ce moment précis que tu te dis qu'une zone sans marmot est l'idée du siècle. Et bien la compagnie aérienne IndiGo l'a fait.

Ca a tout de suite déclenché des réactions positives sur Twitter sous le hashtag #ChildFreeFlights. Sans doute l'oeuvre de personnes sans enfant qui en ont marre qu'on tape sur leur siège dans l'avion ou qui aimerait s'offrir une petite sieste sur le vol plus souvent.

Discrimination!

Mais tu t'en doutes, une armée de parents est ensuite montée au créneau pour défendre ses bambins. "Cette politique est discriminante", "le confort des vols est plus important que l'envie des enfants d'explorer le monde", et on en passe...

Et toi, tu en penses quoi de ces vols particuliers? Plutôt pour? Plutôt contre? Si les gens sont prêts à payer, pourquoi pas on a envie de dire...

Néanmoins, on ne peut pas dire que ça soit un message très positif envers nos enfants. Les pleurs, les cris, ça fait partie de la vie après tout. Puis il existe des boules Quiès qui pourraient très bien faire l'affaire.

Pour notre part, on est solidaires avec les parents: un bébé ça pleure et c'est bien normal.