Ça y est! François Hollande a enfin répondu à Rihanna et voici sa lettre

Et voilà, après un échange de bons mots sur Twitter, François Hollande a enfin répondu à "Riri" qui l'interpellait sur un programme de l'Unicef visant à favoriser l'accès à l'éducation pour les enfants victimes de situations de crise. Le président français lui a envoyé une lettre toute propre et très formelle à propos des engagements de la France dans ce domaine. Voici ce qu'elle dit...

Vendredi dernier, François Hollande s'est installé devant son laptop pour répondre au tweet de Rihanna qui s'est engagée dans un des programmes de l'Unicef. La chanteuse lui avait préalablement envoyé une lettre pour le sensibiliser à l'accès à l'éducation pour tous les enfants victimes de conflits ou de catastrophes naturelles.

Dans sa réponse sur Twitter, François Hollande promettait de lui répondre rapidement via une "réponse détaillée". Il s'est exécuté trois jours plus tard suite à cette lettre très solennelle révélée par Le Parisien.

Courtois et formel

François use de toutes les formes de politesse pour répondre à la chanteuse pop, mais n'évite pas les sujets importants: "L'éducation doit être une priorité absolue pour la communauté internationale", vu qu'elle concerne quelque "75 millions d'enfants et de jeunes dans les pays en crise."

Le président français témoigne ensuite des engagements pris par la France pour venir en aide à cette jeunesse défavorisée. "J'ai augmenté de 100 millions d'euros la contribution de la France aux agences des Nations Unies." Il a également annoncé que les 50 millions accordés au Liban cette année pour contrer la crise des réfugiés "seraient centrés sur l'éducation".

"Un enfant sur quatre vit dans un pays en crise"

François Hollande rappelle enfin qu' "un enfant sur quatre vit dans un pays touché par une crise. C'est donc une action globale que nous devons construire parce que l'éducation sauve des vies."

Difficile de savoir si cela fera évoluer les débats, mais cette échange de courtoisie aura au moins eu le mérite de recentrer l'attention sur la question de l'éducation pour les pour les enfants victimes de conflits, de crise humanitaire, ou de catastrophe naturelle

Chère madame Rihanna!

© Le Parisien

Déjà lu?