Ce petit Mowgli de 3 ans a survécu 3 jours seul dans la forêt de Sibérie au milieu des ours et des loups à près de 0 degré

Tserin Dopchut, c'est un petit Mowgli à la russe, un tout petit Mowgli: il a seulement trois ans et il vient de survivre 72 heures au coeur de la forêt sibérienne, là où les ours, les loups et les cours d'eau dangereux abondent. Il avait pour tout bagage une barre de chocolat.

Tout le jour, toute la nuit, les 400 villageois de Khut, pas loin de la Mongolie, se sont lancés à la recherche de Tserin Dopchut. C'est son oncle qui l'a entendu répondre à son appel et a retrouvé le petit garçon.

Ses premiers mots ont été pour sa petite voiture. Il a ensuite raconté qu'il avait mangé le premier jour le bâton de chocolat qu'il avait avec lui. Aussi, il a eu la bonne idée de se coucher au sec, sous un arbre. Il se serait égaré en suivant un chiot dans la forêt.

Ayas Saryglar, le chef local des situations d'urgence, raconte au Siberian Times que "bien sûr, la situation était très dangereuse. La rivière Mynas est rapide et froide. Si un petit enfant tombe dedans, ce serait certainement la mort. Il y a des ours et des loups dans la forêt. Les ours engraissent pour l'hiver maintenant. Ils attaquent tout ce qui bouge. En plus, il fait chaud pendant la journée mais la nuit, il peut geler [...]." Tout le village a fêté son retour... et l'a surnommé Mowgli.

Lisez aussi