Tu oublies la pilule une seule fois? Tu as 9% de chances en plus de tomber enceinte si tu as moins de 29 ans

Une grossesse non-désirée, c'est vraiment une angoisse pour toutes les femmes. Et donc aussi pour celles qui ont entre 21 et 29 ans. C'est une génération qui, apparemment, joue avec le feu pour éviter ce cauchemar. Selon une enquête de Opinion Health/Bayer, la moitié des Belges qui ont participé à l'enquête oublient leur pilule une fois par mois à cause de leur vie bien remplie. Seulement, du coup, la chance de tomber enceinte passe direct de 1 à 9%! "La pile n'est pas nécessairement la meilleure option pour tout le monde", dit la gynécologue Dr. Tjalina Hamerlynck.

La toute première pilule, de 1957, avait de sérieux effets secondaires. Du coup, pourquoi ne pas mettre au point une meilleure version? C'est ce qu'a fait le Belge Ferdinand Peeters en 1961.

Si aujourd'hui ses effets secondaires hormonaux sont moindres, la pilule n'est pas encore la panacée: les femmes belges entre 21 et 29 ans risquent fort de l'oublier, vu leur rythme de vie, et donc de se trouver bien vite à la merci d'une grossesse non-désirée.

Oups, oubliée

Les femmes oublient trop souvent leur pilule. Cela ressort d'une enquête à laquelle 4.500 femmes de neuf pays ont participé, dont 500 Belges: "Les femmes du millénaire et la contraception – Pourquoi les femmes oublient la pilule?"

Près de la moitié des participantes belges (42%) oublient au moins une fois par mois leur pilule. Et 18% l'oublient au moins une fois par semaine. Pas top, lorsque l'on sait que même quand on la prend comme il faut, il y a 1% de chance de tomber enceinte. "Si tu ne la prends régulièrement pas à cause d'une maladie, de vacances ou d'un oubli, alors la chance de tomber enceinte passe à 9%" dit Christel Eeckhout, la Business Unit Head General Medicine Bayer.

Et cette différence, elle est de taille, et pas seulement en Belgique. Dans les autres pays aussi, les femmes oublient souvent leur contraception, tout comme on oublie des trucs chaque jour: mettre son téléphone à charger, se démaquiller, mettre son réveil...

Cette vieille to-do list...

Mais pourquoi oublie-t-on si souvent la pilule? En comparaison avec les générations précédentes, celle-ci a énormément de choses à faire et cela crée du stress et de la pression.

Pense donc à cette vieille to-do list qui "doit" être complétée. Alors que leurs amis ou leur famille ont déjà des enfants, sont mariés ou ont fait leur tour du monde, certaines jeunes femmes ne peuvent que rêver que de ces étapes. Et ces rêves prennent d'autant plus d'importance que Facebook et compagnie imposent des photos d'un bonheur à atteindre coûte que coûte. On risque bien de passer sa vie à se dire qu'on rate quelque chose. Parce que... On ne veut rien rater, à aucun prix. Du coup, les heures s'allongent, la liste d'activités aussi, pour toutes ces femmes. Aucun jour ne ressemble à un autre et, dans tout ce tourbillon, la pilule passe à la trappe.

Des rappels bien visuels

“Une contraception standard, qui aille pour toutes les jeunes femmes, n'existe pas" dit la gynécologue de la Women’s Clinic à l'hôpital universitaire de Gand, Dr. Tjalina Hamerlynck. "Nous voyons ainsi dans l'enquête que la prise parfaite de la pile est un fameux poids pour certaines femmes, alors que d'autres n'ont aucun problème avec cela. Et quand il s'agit de contraception, il vaut mieux d'abord parcourir toute la gamme avec son docteur ou son gynécologue. Cela se fait trop peu pour le moment, et la pilule n'est pas l'idéal pour tout le monde. Il y a tellement d'autres options qui peuvent mieux convenir à leur style de vie, comme des patches ou un stérilet par exemple."

Pour celles qui prennent la pilule... Sauf quand elles l'oublient, Hamerlynck a quelques trucs: "fais-toi un rappel visuel sur lequel tu tombes chaque jour. Comme une petite note sur le frigo, une petite chose sur le miroir, un rappel quotidien ou un emoji."

Lisez aussi