What?! La peinture du pénis doit disparaître mais celle d'une scène sexuelle peut rester?

Les échevins ont tranché. Le peinture du pénis à la Barrière de Saint-Gilles doit disparaître car elle est trop choquante. Une décision plutôt étrange quand on sait que celle d'une scène sexuelle super explicite rue des Poissonniers dans le centre de Bruxelles peut rester.

C'est décidé la peinture de pénis à la Barrière de Saint-Gilles va disparaître d'ici deux à trois semaines. La commune a engagé une société pour faire le travail. Mais le mur ne va pas rester vide. C'est ce qu'a déclaré Carlo Luyckx (PS), l'échevin de la propreté publique à Saint-Gilles, à Bruzz. La commune est à la recherche d'un autre artiste pour réaliser une peinture.

Voilà comment le cabinet du bourgmestre de Saint-Gilles, Charles Picqué (PS) a motivé sa décision: "Dans la mesure où ce dessin réalisé sans autorisation n’a pas vocation à durer et au vu des échanges avec le propriétaire, il a été décidé de le faire retirer à moyen terme” explique-t-il à la DH.

Mais une peinture représentant un acte sexuel peut rester

Ce qui n'est pas logique dans cette histoire, c'est que le collège de la Ville de Bruxelles s'est également réuni à propos d'une peinture représentant une scène sexuelle de manière explicite sur un mur de la rue des Poissonniers. Et cette peinture là peut rester, pas de problème. Une décision plus énigmatique.

Déjà lu?