Les 20 types d’utilisateurs Facebook énervants que nous connaissons tous

Tous les messages publiés sur Facebook ne sont pas forcément drôles, et certains utilisateurs ont le don de nous agacer. Voici 20 types de personnes énervantes que nous connaissons tous, sur la base d’un résumé de CNN et d’une liste de LoveMyVouchers.co.uk.

1. Le collectionneur d’amis

D’un utilisateur à l’autre, le nombre d’amis Facebook varie considérablement. Mais certaines personnes affichent un nombre totalement absurde de contacts, qu’elles collectionnent dans le seul but de se rendre intéressantes.

2. Le couple fou amoureux

Ces utilisateurs publient sans cesse des déclarations d’amour mielleuses et des photos où ils embrassent leur partenaire. Quant à leur photo de profil, elle est souvent bicéphale.

3. Le voyeur

Les voyeurs publient très peu et réagissent rarement à vos publications. En revanche, ils passent tout ce que vous publiez au peigne fin, et vous vous en rendez compte lorsque vous leur parlez dans la vraie vie. Un peu effrayant…

4. Le Masterchef en herbe

Wow, tu sais cuisiner. Et prendre ton plat en photo. Puis y ajouter des filtres et un cadre. Wow, tu es prodigieux! Prodigieusement agaçant, oui!

5. Le paparazzi

Les paparazzis s’amusent à publier des photos de vous dans une posture gênante. Et ils vous identifient dessus, évidemment. Comme si l’horrible gueule de bois dont vous souffrez ne suffisait pas…

6. Celui qui publie des photos de bébés à la pelle

La naissance d’un enfant est certes un des plus beaux moments de la vie. Mais tous vos amis Facebook n’ont pas envie pour autant de voir dix photos par jour de votre rejeton. Ni ces horribles mèmes qui cherchent à démontrer que votre bébé est le plus mignon du monde.

7. Le rabat-joie

Les rabat-joies se plaignent sans cesse et saisissent la moindre occasion pour vous lancer leurs sarcasmes et leur cynisme au visage.

8. Le voyageur frimeur

Ce type d’utilisateur utilise uniquement Facebook lorsqu’il est en voyage. Il publie alors ses check-in et ses photos de vacances dans le seul but de rendre jaloux ses amis restés au pays.

9. Le mytho

Quitte à enjoliver la réalité, autant le faire au café du coin, et pas sur Facebook.

10. Le sans-gêne qui fait son autopromotion

« Participez à mon événement », « achetez ceci ou cela dans mon magasin », « écoutez mon dernier morceau » et même « lisez mon nouvel article »: certains utilisateurs passent leur temps à mettre en avant leurs activités et leurs occupations. Vouloir attirer l’attention, d’accord. Mais de là à l’accaparer en permanence…

11. Le débatteur professionnel

Dans la vraie vie, une personne qui passerait son temps à trouver à discuter sur tout et à vous répondre avec condescendance vous taperait rapidement sur le système. Il en va de même sur Facebook: les « amis » de ce type sont très fatigants.

12. Le roi de l'imprécision

Certains utilisateurs utilisent systématiquement des phrases telles que « Tu verras bien… » Ils cherchent à enrober leurs propos de mystère, mais l’effet est souvent totalement raté.

13. Le malheureux tourmenté

Encore pire que le type n°12: le malheureux tourmenté. Il ajoute de la déprime à l’imprécision de ses publications, du genre « Aujourd’hui, Marc est triste. » Ces utilisateurs cherchent uniquement à susciter de la pitié et à attirer l’attention sur eux.

14. Celui qui massacre l'orthographe

On ne vous demande pas de remporter la dictée du Balfroid, mais si vous n’êtes pas capables d’aligner deux mots correctement, ne vous étonnez pas qu’on vous prenne pour un idiot…

15. Le fou de Candy Crush

Les invitations aux jeux provoquent l’agacement depuis longtemps, qu’il s’agisse d’entretenir une ferme virtuelle dans Farmville ou de déplacer des bonbons dans Candy Crush. Faites ce que vous voulez de votre temps libre, mais par pitié, ne l’imposez pas aux autres!

16. L’ancien « ami » d’autrefois

Facebook est l’endroit par excellence pour retrouver d’anciens camarades de classe. Mais tout le monde n’apprécie pas forcément les demandes d’amis provenant d’une vague connaissance surgissant d’un passé lointain…

17. Celui qui envoie des invitations à la pelle

Ces utilisateurs ne se contentent pas de vous inviter à des jeux, ils vous demandent aussi de signer des pétitions, de répondre à des quiz, de rejoindre des groupes et de participer à des événements. Mais non, tout le monde ne meurt pas d’envie de savoir quel personnage de Star Wars lui ressemble le plus!

18. Le crieur de nouvelles

Certains utilisateurs sont tout fiers de publier une information sur leur journal alors que la planète entière est déjà au courant.

19. L'utilisateur compulsif

Selon une enquête de LoveMyVouchers.co.uk, les utilisateurs compulsifs sont les plus agaçants de tous. Ils publient leur vie sur Facebook quasiment en temps réel: ils sont dans tel magasin, au café, chez le coiffeur, etc. Alors même que ça n’intéresse personne.

20. Celui qui étale sa vie privée

Encore pire que les utilisateurs qui publient des détails sans intérêt: ceux qui rendent publiques des choses qui devraient rester privées, par exemple leur vie sexuelle, leurs problèmes de couple ou de santé. Assez!